Guide en ligne des placements boursiers les plus rentables

Des placements boursiers les plus rentables

L’investissement en bourse séduit les épargnants grâce à ses rendements potentiellement élevés. Cependant, dans un investissement en bourse, il ya autant d’actions possibles que vous ne parviendrez jamais à trouver le meilleur. Pour réaliser un placement boursier rentable, vous devrez tenir compte de votre profil et vos objectifs, horizon de placement et vos compétences. Vous demandez donc quel support est le mieux adapté à votre profil d’investisseur ? Ce guide est  justement mis en ligne  pour vous aider dans vos choix et ne pas passer à côté d’opportunités.

Placement en bourses : les différents comptes pour acheter des actifs

Pour faire votre marché à la bourse, vous devez passer obligatoirement par un intermédiaire financier de votre choix : une banque (traditionnelle ou en ligne), un courtier, un gestionnaire de patrimoine ou encore une compagnie d’assurances. Ces derniers vous recommanderont, en tenant compte de votre profil d’investisseur d’ouvrir un compte dans lequel ils vont loger vos actifs. Ces derniers peuvent être des actions, des obligations, des produits dérivés, ETF, OPCVM… que vous allez acheter soit de manière directe via des titres soit de manière indirecte via des fonds. Trois grands principaux moyens s’offrent à vous : via un compte-titres pour un achat d’actions en direct ou, indirect, via un plan d’épargne en action pour un achat en direct ou indirect et via un contrat d’assurance-vie pour un achat indirect sauf exceptions. Sachez que le type d’actifs accessibles, le fonctionnement et la fiscalité varient d’une enveloppe à une autre. Pourtant, il existe d’autres supports performants comme l’épargne salariale ou encore le H rendement 44 de Hedios. Ce dernier qui a pour principal objectif de rémunération annuelle de 10%, hors frais liés au cadre d’investissement, avant déductions sociales et fiscales.

Placement boursier dans un compte Titres

Le support le plus répandu pour placer ses épargnes en bourse est sans doute le compte-titres. Il est surtout nécessaire pour acheter des titres financiers et des valeurs mobilières et doit être ouvert auprès d’un gestionnaire de patrimoine ou d’un établissement financier. Son principal avantage repose sur le fait qu’il propose une flexibilité car vous pouvez détenir autant de compte-titres que vous le souhaitez, sans vous soucier des contraintes géographiques, ni des conditions d’âge… En plus, aucun plafond de montant d’investissements n’est requis pour ouvrir un compte-titres. Ce type d’enveloppe permet également d’investir sur tout type de produits : actions, obligations, SICAV, OPCVM, produit dérivé, etc. Côté fiscalité, la détention d’un compte titres est moins avantageuse, puisque depuis l’instauration du prélèvement forfaitaire unique en janvier 2018, vos gains sont soumis à une taxe de 30%. Si vous disposez de compétences nécessaires en bourse et la capacité de gérer  votre compte–titres par vos propres moyens en tant que titre porteur, aucun frais de gestion ou droits de garde n’est nécessaire mais vous êtes cependant tenus de souscrire au service d’un courtier pour passer vos ordres d’achat ou de vente. Il est cependant conseillé de demander l’accompagnement d’un conseiller en investissement financier comme Hédios patrimoine.

Investissement en bourse avec le compte PEA

Le plan d’épargne en action ou PEA est un dispositif fonctionnant comme un compte-titres classique mais qui est plus contraignant. Il est plus particulièrement attrayant du fait que l’enveloppe est très avantageuse en matière de fiscalité pour l’actionnaire. En contrepartie le PEA est soumis à différentes contraintes. Le plafond de versement sur un compte PEA est fixé à 150 000 euros et vous ne pouvez y investir que sur des entreprises cotées siégeant administrativement au sein de l’Union Européenne ou de parts de placements collectifs investis dans au moins 75% de ces entreprises. Cependant, il est possible d’éviter cette disposition en investissant dans des fonds.Comme le compte–titres, le PEA doit également être attaché à un compte courant, pour acheter ou vendre des titres et être ouvert auprès d’un professionnel financier, mais il n’offre pas la possibilité d’investir dans tout type d’instruments financiers. Les obligations, les parts de SCI, les titres PEE ou PERCO, les bons de souscription d’actions, sont notamment exclus des produits accessibles avec le PEA. Il existe un compte PEA spécifiquement dédié à l’achat des actions cotées ou non cotées de petites et moyennes entreprises (PME) et entreprise de taille intermédiaire (ETI). Cumulable avec un support PEA classique, la totalité du versement avec le support PEA PME-ETI est limitée à 225 000 euros.

Acheter des actions avec l’assurance-vie multisupport

Un épargnant peut aussi passer par le biais d’un contrat d’assurance-vie multisupport pour placer son capital en bourse.  Via les unités de compte de son contrat d’assurance-vie un investisseur peut détenir des actions, mais aussi des OPCVM, des ETF,  des  produits structurés,  etc. Ce support vous permettra de profiter du cadre fiscal de l’assurance-vie, d’une grande variété de fonds financiers ainsi que des rendements potentiels très attractifs. Le désavantage, le souscripteur est obligé à payer de frais de contrat chaque année. Tout comme l’autre placement boursier, le type d’investissement via l’assurance-vie multisupport est compliqué à mettre en œuvre pour plusieurs particuliers surtout ceux qui n’ont aucune connaissance financière.  Même les personnes qui ont peu de notions dans l’univers de la finance ont du mal à faire un investissement boursier rentable. C’est pourquoi il est recommandé de solliciter l’accompagnement de hedios avis ou d’un courtier professionnel. Celui-ci par son objectivité et ses larges compétences saura vous orienter au mieux dans les solutions que vous souhaitez mettre en place.

Guide en ligne sur l’installation d’une chaudière à granulés
Développement personnel : découvrez les oracles divinatoires