En quoi consiste la signalisation routière horizontale ?

signalisation routière horizontale

Les panneaux d’énumération sont essentiels pour guider les utilisateurs des routes. Ils comprennent tous les marquages sur la chaussée qui sont utilisés pour signifier les règles de circulation publique. Ceux-ci aident les conducteurs en indiquant les règles de stationnement, en indiquant où se garer et en les aidant à localiser les parkings la nuit en pleine campagne. Il est ainsi nécesaire de tout savoir sur la signalisation horizontale.

Contexte réglementaire

L’instruction interministérielle sur la signalisation routière réglemente la signalisation horizontale en France. En conséquence, les panneaux routiers horizontaux en rase campagne et en milieu urbain suivent respectivement la norme. Par ailleurs, certaines voies ouvertes à la circulation publique sont les autoroutes, les voies rapides, les routes nationales, les routes communales et les routes départementales. Parce que chaque partie de ces routes tombe sous le coup de l’instruction, tous les espaces utilisés à des fins industrielles ou commerciales, qu’ils soient publics ou privés, doivent s’y conformer. Une ligne pleine avec un tiret au milieu est utilisée pour signifier les règles associées aux feux de circulation et aux panneaux d’arrêt. Il n’est pas obligatoire d’utiliser ce marquage ; il n’est utilisé que sur les chaussées divisées, les routes express à 4 voies en rase campagne et d’autres tronçons routiers associés aux panneaux « Cédez le passage » ou « Stop ». Le marquage de voies de circulation relève de la responsabilité de l’autorité contractante, qui est généralement un organisme gouvernemental, une entreprise privée ou un concessionnaire. Le marquage des voies ouvertes à la circulation publique doit suivre la réglementation une fois qu’une voie est marquée. Pour plus d’informations, suivez ce lien.

Couleurs des marques

Les marquages routiers spéciaux sont de différentes couleurs selon les circonstances. Le jaune est utilisé pour les restrictions de stationnement et d’arrêt, les lignes en zigzag qui indiquent les arrêts d’autobus et les marquages temporaires. D’autres couleurs sont utilisées à des fins spéciales. Il s’agit notamment de marquages au sol qui indiquent les limites de vitesse, les lignes de bus et d’autres informations. Les voies de circulation à code couleur sont utilisées plus fréquemment sur les routes grâce au besoin accru de restrictions de stationnement. Les lignes rouges indiquent le début de voies de détresse, tandis que les marques bleues servent éventuellement de limites de stationnement. Parce qu’il y a tellement de traitements différents actuellement utilisés, la confusion et l’incompréhension qui en résultent provoquent des abus. Au lieu de cela, une circulaire encourageait l’utilisation de couleurs neutres sur la route pour faciliter la compréhension.

Les produits et les techniques employés pour la signalisation routière horizontale

Il existe plusieurs techniques d’application différentes pour les marquages au sol, des sols industriels aux marquages routiers jaunes temporaires. Ceux-ci peuvent être utilisés pour un large éventail d’applications, y compris les sols industriels, les marquages routiers extérieurs et intérieurs, les marquages routiers permanents, etc. Certaines de ces applications nécessitent l’utilisation de peintures à deux composants ou de peintures à base de solvants. D’autres applications nécessitent l’utilisation d’autocollants à base d’eau ou à chaud et à froid. Il existe également des peintures monocomposant qui peuvent être conditionnées en seaux ou en aérosols. Les marquages peuvent également être réalisés avec des peintures de couleur comme le jaune, le bleu et le vert. Ils peuvent également être réalisés avec de la peinture blanche ou de la peinture à base de solvant. Lors du choix des bons matériaux de marquage, il est important de suivre toutes les réglementations en vigueur. En effet, elles assurent la sécurité des conducteurs, des piétons et des autres usagers. Le marquage des chemins des routes, des autoroutes, des villes et d’autres surfaces pavées est essentiel lors de la communication d’informations directionnelles. En plus de cela, des lignes directrices sont utilisées pour marquer les bords des couloirs de circulation, des zones piétonnes et d’autres zones importantes. De même, des lignes directrices sont utilisées pour délimiter les voies d’accès et les panneaux d’avertissement pour la sécurité de tous les employés. Dans les enduits à froid, il y a deux parties : un durcisseur et une base de résine. Après avoir mélangé les deux, les gens peuvent les appliquer manuellement avec une spatule non dentelée. La signalisation horizontale est également importante pour délimiter des zones spécifiques à des fins industrielles, car ces directives doivent respecter des normes et des règles différentes de celles des marquages routiers.

Les normes obligatoires pour des produits de marquage

Seuls les matériels routiers certifiés NF peuvent être utilisés sur les routes ouvertes à la circulation en France. Toute marque ou référence à une norme européenne non NF est illicite. L’utilisation d’une signalisation horizontale non certifiée NF est également nocive pour l’environnement, elle nécessite de supprimer les marquages. De nombreuses personnes considèrent que la peinture de marquage routier est difficile à enlever. Plusieurs méthodes existent pour enlever les cires et les peintures des sols, y compris l’hydroprojection, le sablage, le fraisage, le décapage thermique et la combustion. De plus, l’enlèvement de peinture par masquage, grenaillage ou grattage est également possible.

5 conseils pour choisir un fournisseur d’énergie pour professionnels
Le CBD : effets et propriétés