Les vertus et propriétés des pierres semi-précieuses

Propriétés des pierres semi-précieuses

La terre regorge de merveilles. Les gemmes ou pierres précieuses font partie de ces beautés naturelles que les humains ont hérités de Dame nature. Elles renferment plein de secrets que bien d’autres avant nous ont su percevoir.

Qu’est-ce qu’une pierre précieuse ?

On dit pierres gemmes, toutes les pierres qui sont issues de minéraux naturelles, roches, matières organiques. Il existe actuellement 3 catégories ; les pierres précieuses, les pierres semi-précieuses et les pierres organiques.

Comme son nom l’indique, les pierres organiques sont d’origines organiques, des résines de fossiles, revêtement intérieur de certains mollusques, etc.

Pour les 2 autres, la classification se fait selon la pureté, la rareté, la qualité, la dureté de la gemme. Il y a donc ceux que l’on appelle les « joyaux » ou pierres précieuses qui sont en nombre de quatre : diamant, rubis, saphir et émeraude. Elles sont d’une beauté épatante, et aussi très rare. Et il y a les pierres semi-précieuses.

Cette dénomination n’est pas à titre diminutif, elle est juste mise en place pour permettre de les différencier des joyaux. Toutes autres pierres qui ne sont pas d’origines organiques et autres que ces 4 joyaux sont donc nommés ainsi, selon une liste de la CIBJO (Confédération Internationale de bijouterie, joaillerie, orfèvrerie des diamants, perles et pierres).

D’après, JORF (Journal Officiel de la République Française) n°13 du 16 janvier 2002, page 872, texte n° 2 ; décret n° 2002-65 du 14 janvier 2002 relatif au commerce des pierres gemmes et des perles. Selon l’article 5, il est maintenant interdit d’utiliser le terme « Semi-précieux » et « semi-fins » pour désigner toutes ces matières et produits :

Pierre gemmes formées dans les gîtes naturels, synthétiques, imitations de pierres gemmes, pierres organiques utilisées en joaillerie, perles fines, de culture et imitations (article 1).

Maintenant, on les appele les pierres fines.

Valeurs données aux pierres semi-précieuses

Lorsque l’on parle de ces merveilles, elles sont toujours associées à la richesse et à la prospérité.

Durant l’Egypte ancienne, l’Émeraude a été surnommé « mine de Cléopâtre », la reine a voué un amour particulier pour cette pierre. Il y a aussi les maîtres bâtisseurs égyptiens qui s’ornaient de cornaline pour faire office de leur rang.

Dans la Grèce antique, l’opale est associée à Hermès qui est le dieu du commerce et patron des voyageurs. Elles servaient à attirer la richesse.

Toutes les religions utilisent des pierres ornementales pour parer celui qui est le plus haut gradé, leurs sanctuaires ou leurs objets rituels. La tiare et la mitre du pape eux sont enrichis d’ostensoirs. Elles marquent surtout la richesse et la prospérité.

Mais les vertus des pierres ne s’arrêtent pas là.

Dans la Chine ancienne, la légende raconte que le papillon de Jade est symbole d’amour éternel pour un futur marié l’offre souvent à sa fiancée. Dus aux propriétés particulières des pierres de Jade, son affinité avec le soleil et la puissance de son énergie yang, elle est très significative dans tout l’Asie. Elle a la vertu de guérir tous les maux.

De nombreuse religions considèrent ces pierres précieuses comme la plus précieuse offrande qu’on puisse offrir aux dieux.

Du temps de l’Egypte antique, on plaçait des cornalines dans les sarcophages avec des messages à destinées à Isis pour assurer le passage de l’âme vers l’au-delà. Pour les grecs, un anneau en agate est signe de protection des dieux. Dans la bible, on trouve souvent des passages qui présentent ces pierres une comme bénédiction divine. 

Durant des siècles, elles sont aussi connues pour leurs valeurs mythiques. Elles ont toujours été présentes dans de nombreux rituels sous différentes formes. On dit qu’elles protègent contre les mauvais yeux, la sorcellerie, et même un pouvoir dans la fertilité. Dans le Moyen Age, on portait des grenats qui ont le pouvoir de protéger contre les attaques. Elles ont été utilisées par les mages, les magiciens de l’époque. Dans la Perse ancienne, on lustrait les agates pour empêcher les tempêtes.

Mais elles sont très connues pour leurs propriétés thérapeutiques.

Le pouvoir de guérison des pierres ?

La pratique de l’utilisation de pierres précieuses à des fins médicinales a commencé dans les temps anciens. Beaucoup croyaient que cette tradition a commencé en Inde et est arrivée en Europe, où les pierres sont originaires. Mais la pratique la plus ancienne documentée date de l’Egypte ancienne. Depuis, de plusieurs ouvrages ont été écrits à ce sujet. Nombreux sont les civilisations qui racontent les vertus et le pouvoir des pierres. Elles sont utilisées en forme d’élixirs ou porté en tant que talisman ou chez les Aztèques, des bijoux qu’ils placent à proximité de la partie du corps malade.

Le nom de cette particularité qu’ont les pierres s’intitule, la lithothérapie. Elle est devenue une branche de l’homéopathie en 1965 en France.

La lithothérapie est une approche holistique de la santé, une approche corps-âme et esprit dans l’ensemble. Elle prône le fait que tout ce qui nous entoure n’est que vibration. Elle est aussi classée comme étant une « médecine alternative », qui prône des méthodes douces mais non moins inefficaces.

Chaque pierre est unique et sa vertu thérapeutique dépend avant tout de ses caractères spécifique comme la taille, la clarté et surtout sa pureté. Ce pouvoir peut être corrompu si la pierre perd son authenticité.

Les pierres précieuses et semi-précieuses sont formées dans la couche supérieure de la terre, la croûte terrestre qui est de 3 à 25 kilomètres de profondeur. Seul le diamant et le péridot sont formés dans la partie la plus profonde qui est le manteau. Le fait d’être ancré dans la profondeur même de la terre a permis à ces pierres d’acquérir le pouvoir vibratoire de la terre. Ce qui explique la théorie de leurs capacités thérapeutiques.

L’énergie vibratoire contenue dans les pierres permettra alors d’établir l’équilibre entre le corps, l’âme et l’esprit. C’est leur pouvoir thérapeutique.

Selon leurs formes géométriques, leurs compositions chimiques, leurs couleurs, chaque pierre guérie des maux différentes.

Beaucoup restent encore septiques en ce qui concerne la guérison des pierres. Vu qu’il est difficile d’évaluer son efficacité, il y a un certain engouement autour de cette pratique.

Marché des pierres semi-précieuses

Il est à noter que la valeur marchande d’une pierre précieuse et d’une pierre semi-précieuse ne sont pas très différente. En 2004, l’Aurora Australie Opal s’est vendu à 1 million de dollars. Les cabochons de jade de haute qualité peuvent se vendre jusqu’à 25 000 $. Cela démontre qu’elles ont à peu près une même valeur marchande.

Les pierres semi-précieuses sont devenues très en vogue pour les joailliers en raison de leur diverses palettes de couleurs et aussi qu’elles sont faciles à trouver que les pierres précieuses. La propriété des pierres semi-précieuses est fascinante, elles peuvent avoir plusieurs nuances de couleur différente dans une même pierre.

Toutes les propriétés des pierres si particulières ont fait qu’elles sont de plus en plus demandées et cela a eu un impact positif sur leur prix. La tourmaline par exemple, a doublé de prix entre 2010 et 2015.

La gent féminin est celle qui fait le plus fonctionner ce commerce en raison de leur côté esthétique, décoratif et aussi de la lithothérapie qui est très répondu.

Leur prix aussi fait partie des nombreux facteurs de leur expansion exponentielle. Le prix varie selon la nature et la qualité des minéraux et peuvent aller d’une dizaine à plusieurs milliers d’euros. 

Et les pierres contrefaçons ?

Une pierre semi-précieuse ou précieuse peut valoir énormément. Le prix est tel que les laboratoires ont réussi à reproduire les plus belles pierres pour ressembler aux propriétés visuelles de l’original et tromper les non-habitués. Mais les fausses pierres datent de bien avant nos avancées technologiques. Ces produits n’ont pourtant rien à voir avec les propriétés physiques des véritables pierres. Elles ne sont pas toujours faites pour tromper et peuvent simplement avoir un but décoratif.

Il ne faut pas non plus confondre synthétique et imitation. Les pierres synthétiques, bien qu’elles aient été produites en laboratoire, présentent les mêmes propriétés que l’original et peuvent même être trop parfaites. ; contrairement à une imitation. De ce fait, savoir les différencier d’une vraie requiert une expertise plus complexe.

Selon les experts et les boutiques lithothérapies, faire subir des traitements artificiels à la pierre l’amènerait à perdre toutes authenticités et propriétés vibratoires.

Les matériaux les plus utilisés pour les contrefaçon sont le plus souvent du verre et de la résine ou plastique. Afin de se rapprocher le plus de l’éclat naturel, elles sont composées des matériaux de couleurs différentes. Ce sont généralement les Doublets Grenat-verre, doublet Email. On peut même trouver l’assemblage de trois composés de nature et de couleur différente afin de compenser le teint ou encore la masse de la fausse pierre.

Que ça soit une pierre originale ou une contrefaçon, quelque soit sa valeur et son importance, elle a déjà pris une place importante sur le marché. Pour s’assurer qu’on a dépensé de l’argent pour le bon produit, quoi de mieux que l’avis des connaisseurs. Qu’il s’agisse d’un achat en ligne ou bien d’une boutique classique, les mieux réputés sont toujours les plus dignes de confiance.

 

Conseils et avis sur le portage salarial en ligne
A qui faire appel pour gérer votre couverture assurance ?