Le Financial Times : un quotidien financier

Des autres pays du globe, ce permanent anglais tiré au delà de 447.000 modèles propose une présentation exhaustive du pouvoir mondiale, de l’économie et du management.

Un permanent financier de référence :

Le Financial Times, reconnu pour l’efficacité et la détail de ses expertises, est souvent perçu comme le journal financier de indexe sur le territoire européen. Ce quotidien identifiable à ses pages de couleur saumon est scindé en deux cahiers : l’un dédié aux news nationales et du monde entier plusieurs, l’autre à les dernières nouvelles des sociétés et des places boursières.

Il est l’un des rares magazines d’actualités à consacrer plus de pages dans un autre pays qu’à son news nationale (avec une unique page consacrée aux infos britanniques). Il diffuse aussi chaque jours un ou quelques suppléments thématiques ou géographiques.

Communication du Financial Times :

Le Financial Times forme la plus jolies succès des médias internationale. Il est imprimé en même temps dans 23 agglomérations : Londres, Leeds, Dublin, Paris, Francfort, Stockholm, Milan, Madrid, New York, Chicago, La, San Francisco, Dallas, Atlanta, Miami, Washington, Tokyo, Hong-kong, Singapour, Séoul, Dubai, Johannesbourg et Istanbul.

En 2006, ce quotidien était publié à 447.000 unités chaque jours et envisageait à peu près 1,4 million de lecteurs au niveau mondial. Cette transmission papier est actuellement complétée par l’audience de son portail internet Web d’autre part dédié en haute part à les dernières nouvelles financier et boursière.

Ce site internet comprend d’autre part une catégorie “Week-end”, plus tournée vers les activités ludiques et qui soumet l’idée de innombrables avis à propos de galas, d’art de survivre et de voyages.

Laisser un commentaire sur cette article de presse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.