Tout savoir sur le crédit hypothécaire et l’assurance solde restant dû

En règle générale, crédit hypothécaire et assurance solde restant dû vont de pair. En d’autres mots, agences de courtage, banques et autres organismes financiers contraignent presque à tous les coups les emprunteurs à accompagner leur crédit hypothécaire d’une assurance solde restant dû. Pourquoi? En quoi consiste-t-elle? Quels en sont les avantages, les garanties? Apprenez tout ce qu’il vous faut savoir sur l’assurance solde restant dû!Tout savoir sur le crédit hypothécaire et l'assurance solde restant dû

Assurance solde restant dû: définition

L’assurance solde restant dû a vocation à couvrir l’assuré en cas de décès. Elle fait donc partie de la famille des assurances décès, également appelées assurances vie.

Il convient toutefois de noter une particularité de l’assurance solde restant dû puisque, à la différence des assurances vie classiques, l’assurance solde restant dû se distingue par sa temporalité. En pratique, l’assurance solde restant dû court tant que le crédit hypothécaire court. Une fois ce dernier arrivé à échéance, il en va effectivement de même pour l’assurance solde restant dû.

Assurance solde restant dû: pourquoi?

Ce n’est un secret pour personne: un crédit hypothécaire engage habituellement d’importantes sommes d’argent, et ce généralement sur de longues périodes. Reste que la mort, bien qu’inéluctable, ne met pas fin aux crédits souscrits pour autant…

 Cela signifie que, si vous veniez à mourir prématurément alors que vous étiez occupé(e) à rembourser un crédit, ce dernier resterait pourtant en vigueur, et il conviendrait alors à votre partenaire ou à vos héritiers de s’acquitter de vos dettes. 

C’est pour éviter ce type de situation désagréable qu’existe l’assurance solde restant dû.

Les différents types d’assurance solde restant dû

50% + 50%

Dans le cadre de l’assurance solde restant dû 50% + 50%, si l’un des deux souscripteurs vient à décéder, il ne faudra plus à l’autre que rembourser sa propre part du crédit hypothécaire, le paiement de la seconde moitié incombant alors à la banque.

100% + 100%

La couverture 100% + 100% est la plus sécurisée. Si l’un des deux souscripteurs décède durant la durée du crédit hypothécaire, le solde restant sera alors totalement pris en charge par l’organisme financier. Vous n’aurez alors plus rien à payer.

Formule à la carte

Il est également possible d’opter pour une formule à la carte, à convenir avec l’organisme financier auprès duquel vous souhaitez souscrire votre assurance solde restant dû.

L’assurance solde restant dû, vous l’aurez compris, n’est pas un produit à prendre à la légère. Pour opter pour la bonne couverture, n’hésitez pas à demander conseil à votre banque ou à votre agence de courtage.

Laisser un commentaire sur cette article de presse