Pourquoi et comment changer ses fenêtres ?

Avec le temps, les maisons subissent de plus en plus les éléments extérieurs. Inlassablement, la pluie, le vent mais aussi le soleil usent l’aspect extérieur de nos bâtisses. Si les briques sont assez résistantes et peuvent traverser les décennies sans problème, ce n’est pas le cas des fenêtres. En fonction des matériaux utilisés, les menuiseries perdent de leur superbe. Il est alors temps de les changer.

Mais changer de fenêtres est un véritable défi. Quelle matériau choisir pour ses menuiseries ? Pour quelles raisons ? A qui faire appel ? Autant de questions qui peuvent dérouter les néophytes. Voici donc quelques conseils afin d’y parvenir.

Le PVC a tout pour plaire

Faire monter ses propres fenêtres en PVC sur mesure a de nombreux avantages. Le premier concerne la durée de vie. En effet, le PVC est inaltérable, c’est à dire qu’il ne subit pas de dégradations même s’il est soumis à des attaques extérieures. Les pluies acides et autres tempêtes de vent ne lui font donc pas peur. Son entretien est facilité, puisqu’il reste en bon état à longueur d’année.

Même si c’est un critère de choix de seconde zone pour la plupart des français, le PVC est écologique. Il consomme très peu d’énergie lors de sa fabrication et ne dégage aucun élément toxique.

Il est également très économique en comparaison aux autres matériaux fréquemment utilisés, comme l’aluminium ou le bois.

Changer ses fenêtres offre de nombreux avantages

Au delà de l’aspect purement visuel, changer de fenêtres permet de réguler ses dépenses énergétiques. Dans certains cas, la déperdition de chaleur peut grimper à hauteur de 35% uniquement à travers les fenêtres. Nul doute que de changer de fenêtres permettra de faire baisser ce chiffre drastiquement.

En plus de l’isolation thermique, opter pour de nouvelles fenêtres apporte un confort notable en ce qui concerne l’isolation sonore. En choisissant le double vitrage par exemple, vous vous assurerez une isolation phonique parfaite avec l’extérieur.

Alors, qu’attendez-vous ?

 

Laisser un commentaire sur cette article de presse