Optimiser ses pronostics sur le foot

Gagner aux paris de match de foot en ligne ne relève pas tout simplement du pur hasard. Pour obtenir les meilleurs avantages, il faut faire des études de plusieurs paramètres. Les deux premières choses à prendre en compte pour obtenir les meilleurs pronostics foot sont les cotes proposées par les bookmakers et les possibilités de victoire des équipes.

Comprendre les cotes pour mieux jouer

Dans les paris de foot, les cotes proposées par les bookmakers ont beaucoup de signification. En effets, ces derniers ne servent pas tout simplement à multiplier les gains que l’on peut obtenir, mais aussi, sont des indices par lesquels on peut baser les analyses sur pour les résultats des matchs. Il peut y avoir plusieurs méthodes pour calculer les pronostics foot par le biais des cotes. En premier lieu, les cotes varient selon les potentiels des équipes qui disputent le match. Plus elle est élevée, moins l’équipe à du potentiel et vice-versa. Par la suite, elles indiquent aussi la probabilité de victoire. Si l’on n’est pas trop à l’aise pour cette méthode de comptage de cotes, il est possible de les convertir en pourcentage. Le calcul est simple, car il ne suffit que de diviser 1 par la cote d’une équipe et puis multiplier ce résultat par 100. Pour une cote de 2 donc, le calcul sera (1/2) x 100 qui donnent 50 %. Cela signifie que l’équipe a 50 % de chance de remporter le match. Ces études sont très utiles pour faire le choix de l’équipe et le bookmaker.

Faire des analyses avant de choisir les équipes

Une règle qu’il faut toujours respecter, c’est de toujours rester réaliste. La majorité des personnes qui ont perdus beaucoup d’argent en jeux de paris se sont basées sur leur affection envers une équipe. Plus précisément, il ne faut jamais parier pour une équipe qui est sûre de perdre. Cela est plutôt constaté pour les joueurs addictes aux paris. Concrètement, même si l’équipe que l’on préfère à du potentiel, mais leurs meilleurs joueurs ne dispute pas le match, il est conseillé d’éviter de faire des mises trop élevées, voire même de ne pas parier. Cela n’indique pas pour autant que les paris sont joués d’avance. De ce fait, avant de miser il faut faire des analyses et non se baser sur l’affectif.

Laisser un commentaire sur cette article de presse