Ménopause et bouffées de chaleur : réagir par l’homéopathie sans risque ?

 

La ménopause est un phénomène naturel qui concerne surtout la femme. Elle touche plus gravement les femmes entre 45 et 60 ans et il est aussi possible de constater que les hommes ne sont parfois pas non plus épargnés. Indirectement, les trouble de la ménopause comme les bouffées de chaleur impactent leur vie.

Les femmes concernées par la ménopause

L’ennui est que l’arrivée de cette phase inévitable dans la vie d’une femme peut avoir des répercussions plus ou moins graves sur la vie de couple. En pratique, une femme ménopausée devient souvent irritable, nerveuse avec souvent des sauts d’humeur inexplicables. Tantôt elle est anxieuse, tantôt elle déprime.

D’autant plus que les troubles psychosomatiques n’arrivent pas seuls. Elles sont généralement accompagnées dans 70 à 75% des cas, de bouffées de chaleur, de prise de poids, de fatigue, d’une sécheresse vaginale, d’une diminution du libido…

Ce sont des symptômes attribués à la ménopause et qui contribuent à mettre à mal, la relation de couple.

Les troubles de la libido par exemple, affectent les relations affectives de certains couples.

Près de 28% des hommes jugent la ménopause de leur compagne comme étant à l’origine de troubles dans leur vie de couple. Mais la pudeur empêche souvent d’exprimer leurs inquiétudes ou leurs impressions à ce sujet.

Heureusement, les choses ont bien changé. De nos jours, le sujet n’est plus taboo et les gens connaissent mieux le mécanisme de la ménopause les bouffées de chaleur qui en résultent par rapport à il à 20 ans.causes-et-effets-sueurs-nocturnes

Même si seulement 45% des sondés savent exactement ce que signifie « ménopause », il y a actuellement une prise de conscience évidente, chez ces messieurs.

L’enquête a démontré que les hommes se sentent de plus en plus concernés par la ménopause et les bouffées de chaleur de leur compagne. Près de 87% des hommes interrogés pensent devoir aider ainsi leur femme. Mais le tout pour eux est de savoir comment procéder.

Les actions concrètes : dialogue et patience

L’idée n’est pas d’aborder le sujet de la ménopause avec sa compagne comme on reste au chevet d’un malade. La ménopause n’est pas une maladie. Certaines maladresses sont souvent dues à l’ignorance. Dans la plupart des cas, instaurer le dialogue et mettre des mots sur ce phénomène sont des actions indispensables.

Les femmes ont besoin d’être comprises dans leur douleur. Ces messieurs souvent ne demandent que cela à condition qu’on prenne la peine de leur expliquer comment cela se manifeste-t-il et surtout savoir ce que l’on attend d’eux.

Si le fait d’aborder le sujet en couple n’enchante pas toujours les femmes concernées, leur compagnon peut toujours essayé de demander conseil à son médecin ou se documenter sur Internet.

Internet est un excellent moyen pour connaître et apprendre pour connaître toutes les informations autour de la ménopause et ses bouffées de chaleur et aider ainsi sa compagne à choisir le meilleur traitement avec le médecin aussi …

Dans tous les cas, ce phénomène, finira par passer. Il faut faire preuve de patience pour ces dames, mais aussi pour leur compagnon et trouver le traitement le plus adapté et individualisé pour chaque femme touchée par les bouffées de chaleur …

Laisser un commentaire sur cette article de presse

2 commentaires sur “Ménopause et bouffées de chaleur : réagir par l’homéopathie sans risque ?”