L’ubérisation de la serrurerie, quels sont les risques pour le métier de serrurier ?

L’ubérisation de la serrurerie, quels sont les risques pour le métier de serrurier ?

Au moment où l’entreprise américaine Uber a bâti son modèle économique autour de la possibilité pour toute personne possédant un véhicule de devenir chauffeur, ce concept allait tout changer. Et pas uniquement dans le domaine du transport de personnes.

La promesse d’être travailleur indépendant, associé aux nouvelles technologies avait révolutionné la manière dont on réfléchit dorénavant notre relation au travail.

Ainsi, chacun devient son propre patron, en construisant son modèle sur la base de l’auto-entreprise. Dans ce modèle, la société Uber, au travers de son application, fournit les clients auprès de chacun ses petits entrepreneurs individuels.

Si sur le papier tout semble parfait, la réalité l’est nettement moins, surtout lorsque ce modèle s’applique au métier de la serrurerie, dont les contraintes et l’expertise particulière nécessite des compétences précises.

De plus pour le monde des serruriers Paris, tout un ensemble de règles et de soucis liés aux questions de l’assurance et de la garantie de travaux réalisés dans les règles de l’art apparaissent.

Ainsi ce mode de fonctionnement comporte à la fois des risques pour le métier d’artisan serrurier Paris, mais peut aussi entraîner des problèmes pour le client au niveau de la réalisation de son installation.

Le métier de serrurier : un professionnel effectuant des travaux sous garantie.

La raison principale pour laquelle l’uberisation des métiers rencontrent un tel succès se situe dans le fait qu’elle permet d’avoir accès à des travaux pour un tarif plus abordable.

Ainsi, le devis que l’on espère être le plus avantageux est le point permettant de faire sa sélection parmi l’ensemble des critères, lorsque l’on doit faire intervenir un professionnel, par exemple lorsque l’on demande une ouverture de porte claquée Paris.

Si le tarif est devenu un tel enjeu, spécifiquement dans le domaine de la serrurerie, c’est en particulier par crainte de se retrouver arnaquer.

Néanmoins, les problèmes engendrés par l’intervention d’un amateur, sans couverture et donc sans être un Serrurier Paris agréé assurances, peut être risqué.

Il faut impérativement garder en tête que toutes modifications et interventions que l’on opère sur le mécanisme de sa serrure touchent directement à la sécurisation de son logement. La serrure est le barrage initial qui assure la protection de son domicile.

Comment faire pour être certain que les travaux effectués permettront de maintenir un niveau de sécurité efficace ?

Un serrurier Paris est doté des capacités nécessaires, qu’il a reçu au cours de sa formation professionnelle afin de prendre en charge tous les types de serrures, sans les endommager, tout en garantissant l’intégrité du matériel.

Un véritable Serrurier Paris peut vous établir un devis en conformité avec la loi et dont les montants seront ainsi garantis pendant une période de trois mois. De plus il peut être agréé assurances, indiquant que des assureurs recommandent son expertise. Dernier point en terme de sécurité et de garantie, chaque Serrurier Paris se doit de posséder d’une assurance décennale, ce qui permet de couvrir les travaux de l’artisan, en particulier en cas de problème entraînant une effraction dans le domicile.

L’uberisation du métier de serrurier, un risque pour vos travaux

A l’inverse, le fait de contacter un Serrurier Paris amateur implique des niveaux de responsabilités très différents. Lorsque l’on contacte ce type de prestataire, il s’agit peu souvent dans le cadre de travaux conséquents, et cela s’assimile à des petites opérations, qui se trouve dans une zone grise relevant à la fois du bricolage, du coup de main, ou du Serrurier Paris non-qualifié qui souhaite « mettre du beurre dans les épinards » en vendant ses quelques talents dans la serrurerie.

Pourtant, ce type de concurrence à l’encontre des serruriers Paris est risqué pour le client. Lors de ces prestations, même si elles sont simples et ne semblent pas comporter de risques, il se peut qu’une pièce soit endommagée, sans que personne n’en ait la moindre conscience sur le moment. Ainsi, quelques temps après, votre clé peut se retrouver coincé, ou des éléments de la serrure peuvent cesser de fonctionner correctement.

Tel est le résultat que l’on peut obtenir sans l’œil avisé d’un professionnel.

Se rajoute à cela que ces amateurs ne paient pas des charges, n’ont pas de loyers à régleur pour leur commerce et n’ont aucune assurance décennale à régler.

Laisser un commentaire sur cette article de presse