Le rachat de crédit hypothécaire expliqué

Vous avez il y a quelques années d’ici souscrit un crédit hypothécaire? Le taux dont vous avez bénéficié se trouve être bien supérieur à ceux pratiqués aujourd’hui? Inutile de vous mordre les doigts! Et si on vous disait qu’il était possible de “racheter votre crédit hypothécaire” pour ainsi bénéficier des taux actuels? Explications. 

Le rachat de crédit hypothécaire expliqué

Le crédit hypothécaire lie pour de nombreuses années banque et consommateur. S’il convient donc de longuement réfléchir avant de s’engager, reste qu’il demeure toutefois possible de ré-évaluer les différentes modalités du contrat qui vous unit par l’intermédiaire du rachat de crédit.

Le rachat de crédit, qu’est-ce que c’est? À quoi sert-il? En quoi consiste-t-il? Réponses.

Rachat de crédit hypothécaire: dans quel but?

Si beaucoup l’ignorent, sachez qu’il est tout à fait possible de réviser le taux d’un crédit hypothécaire. Reste que, puisque tout l’intérêt du rachat de crédit est de bénéficier d’un taux moins élevé, il vous faut dès lors opter pour ce dernier dans l’unique cas où le taux qui vous a été octroyé se trouve être plus important que le taux du jour, sans quoi le rachat de crédit ne s’applique pas. Les taux en matière de crédit hypothécaire étant aujourd’hui au plus bas, il y a néanmoins fort à parier que cela soit le cas!

Le rachat de crédit hypothécaire en pratique

Ceci étant dit, reste à comprendre comment il fonctionne… On vous dit tout!

Le rachat de crédit hypothécaire consiste en une renégociation complète de celui-ci. Cela signifie que toutes les variables ou presque peuvent être revues. Le taux, la durée ou encore le montant des différentes mensualités peuvent donc être modifiés.

Vous souhaitez diminuer vos différentes mensualités? Réduire la durée de ce dernier? Ou encore augmenter les montants empruntés en vue de réaliser des travaux au sein de votre habitation? C’est possible avec le rachat de crédit!

Oui, mais…

Mais attention, le rachat de crédit, bien qu’il présente de nombreux avantages, engendre néanmoins certains frais plus ou moins importants. Car le rachat de crédit n’est pas gratuit: il vous faudra vous acquitter d’indemnités de réemploi, de frais de dossier, sans compter la radiation de l’hypothèque actuelle et la constitution de la nouvelle devant notaire dans le cas où vous changez de banque.

Il faut donc que, une fois ces différents frais comptabilisés, le calcul demeure positif pour que l’opération soit rentable. En général, on dit qu’il faut que la durée restante du crédit en cours soit supérieure à 7 ans pour que cela soit le cas.

À vos calculettes!

Laisser un commentaire sur cette article de presse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.