La fangothérapie aux thermes d’Abano

Eaux thermales et boues aux propriétés thérapeutiques pour retrouver le bien-être.

Connaissez-vous la fangothérapie? Venez la découvrir à Abano Terme, la station thermale la plus ancienne et la plus efficace d’Italie!

Ses eaux thermales naissent dans les Alpes et s’écoulent vers les Monts Euganéens, des collines d’origine volcanique devenues le premier parc naturel de la Vénétie. Riches en sel, iode et brome, les eaux d’Abano sont utilisées principalement dans la balnéothérapie. Elles concourent aussi à la maturation du fameux « fango », l’or noir qui offre régénération à milliers de curistes.

Au contraire des boues utilisées dans le reste d’Europe, le fango d’Abano est d’origine minérale et développe des vertus thérapeutistes uniques. Pour 60 jours la boue mûrit dans des bacs spéciaux où l’eau thermale aide la formation de microbes et micro-algues. Une fois obtenue la concentration optimale en principes actifs anti-inflammatoires, la boule devient l’élément-clé de la fangothérapie. Il s’agit d’une méthode pour les rhumatismes, l’ostéoporose et d’autres maladies qui frappent les os et les articulations. Elle est aussi indiquée pour les post-traitements suite à un accident ou une opération chirurgicale. Grâce à son action vivifiante, la fangothérapie stimule également le métabolisme.

À la suite d’une visite médicale indiquant les cures adaptées à chaque patient en fonction de sa pathologie, une séance de fangothérapie se déroule en quatre étapes sous la surveillance d’un personnel spécialisé:

  1. Enveloppement
    La boue est appliquée sur la peau à une température de 38° C à 40 ° C. Le patient est ensuite enveloppé d’un tissu afin d’intensifier les propriétés échauffantes du fango. Cette procédure varie de 15 minutes (application générale) à 30 minutes (application partielle).
  1. Bain thermal
    Le patient est douché pour éliminer la boue et il prend un bain de 15 minutes dans l’eau thermale (37°C) qui stimule la circulation sanguine.
  1. Réaction sudorale
    Le curiste, séché avec des linges chauds et bien couvert, va se reposer dans sa chambre pour 30-60 minutes. La sudation permet ainsi de prolonger les effets thérapeutiques de la boue et de l’eau thermale.
  1. Massage final
    La séance se termine par un massage qui décontracte les muscles et accélère l’activité nerveuse.

Une cure dure communément une à deux semaines et compte six à doux séances (1 séance par jour). Les curistes des HealtHotels peuvent se soumettre à une fangothérapie dans les services de soin qui se trouvent à l’intérieur de chaque l’établissement.

Réservez votre séjour à Abano et Montegrotto Terme, où la tradition des cures se relie à celle de l’hospitalité italienne. Le consortium TAS regroupe d’excellents hôtels (3, 4, 5 étoiles) qui satisferont vos attentes tout en répondant aux critères de qualité des soins.

Laisser un commentaire sur cette article de presse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.