Fini le diabète

Chaque personne a eu, dans la vie, plusieurs occasions d’être plus ou moins triste, de traverser des périodes de maladie grave, comme le diabète. Cependant, quand elle prend le dessus sur les humeurs habituelles d’une personne et empêche celle-ci de mener une existence normale, quand les symptômes sont persistants et intenses et que, malgré le temps, rien ne semble s’arranger, alors c’est plutôt une dépression due au diabète. Pour prendre précaution, il est mieux d’avoir chez soi, un Freestyle Libre, un système de surveillance diabétique.

Diabète : symptômes

Cette maladie est silencieuse et peut se manifester par divers symptômes. Elle ne se manifeste pas, mais peut évoluer pendant plusieurs années. Le problème, si lorsqu’elle n’est pas traitée, elle détériore progressivement un grand nombre d’organes comme l’œil, le rein, les artères, ainsi que les nerfs. De plus, elle peut occasionner un souci de santé grave tel que l’accident vasculaire cérébral et l’infarctus du myocarde. Le surpoids, l’hypertension artérielle, qui lui sont parfois associés, doivent donc mettre la puce à l’oreille. La tension artérielle correspond à la mesure prise lorsque le ventricule gauche du cœur se contracte et que le sang est projeté vers les artères. Elle se compose de la pression systolique et diastolique. Concernant la fatigue nerveuse, la personne a du mal à trouver le sommeil et elle a tendance à se sombrer dans la tristesse, c’est-à-dire qu’elle devient sensible.

Mesures à prendre

Afin de s’assurer au bon équilibre du diabète, il est nécessaire de se mesurer régulièrement sa glycémie, car elle varie chaque jour sous l’influence de différents facteurs, à savoir alimentation, activité physique, repas de fête et bien d’autres. Dans certaines situations particulières, il est également conseillé d’effectuer des contrôles supplémentaires avant de conduire, avant et après des efforts physiques intenses, dans des circonstances de repas ou d’activités inhabituelles, en cas de suspicion de malaise hypoglycémique. Et le plus important est de s’autosurveiller à l’aide d’un système appelé Freestyle Libre.