Comment devenir un bon serrurier ? TRAFIC PRESSE

Comment devenir un bon serrurier ?

Outre ce que pense la majorité des personnes, le métier d’un serrurier ne se limite pas tout simplement à des travaux de dépannage de serrure. Un vrai serrurier-métallier doit avoir, bien des qualités au-delà de ce denier. Effectivement, en dépit de la diversification du métier, un serrurier-métallier doit être capable de créer toutes sortes d’ouvrage de précision et de structure métallique à l’exemple destiné aux charpentes, à la menuiserie ou à la décoration tels les garde-corps, les portails, les blindages de porte… De ce fait, pour devenir un vrai serrurier, il est indispensable de suivre des formations.

Les formations pour le métier de serrurier

Pour devenir un bon serrurier en France, la formation de base nécessaire est le CAP serrurier métallier. Le niveau d’admission requise pour ce CAP est le troisième. La durée de la formation se fait sur deux années d’études. Par la suite, le métier débouche directement sur une entrée dans la vie active. Cependant, il est aussi possible selon certaine condition de poursuivre des études d’une année par un Brevet de Compagnon professionnel, mais aussi une mention complémentaire ou un second CAP ou en deux ans via un bac pro ou général. Pour finir, les plus motivés peuvent continuer avec un BTS Constructions métallique ce qui est une formation de deux ans après le bac pro. Pour voir nos offres de formations on plomberie,cliquez-ici

Le métier d’un serrurier-métallier

Comme il a été dit, le métier d’un serrurier ayant un CAP serrurier-métallier ne se limite pas tout simplement à des dépannages de serrurerie. En tant que métallier, il doit être capable de faire des travaux en métallurgie. C’est-à-dire qu’il peut vraiment se spécialiser dans un secteur tel les blindages de serrure pour portail ou pour coffre, des créations de store, des installations de serrurerie haut de gamme. À la fin de la formation de en CAP serrurier-métallier, on doit être capable d’organiser le poste, de faire des quantifications, monter et démonter des échafaudages…

Laisser un commentaire sur cette article de presse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.