Chariot élévateur : la machine indispensable du secteur industriel

Depuis leur apparition au début du 20ème siècle, les chariots élévateurs se sont rendus indispensables dans le secteur de l’industrie. Bien qu’ils servaient à l’origine à la manutention, les chariots élévateurs ont aujourd’hui des applications très variées.

Son usage de plus en plus varié

C’est au cours de l’année 1917, aux États-Unis, que les chariots élévateurs sont nés. En effet, Eugène Clark, un industriel britannique expatrié, a mis sur pieds une solution pour la manutention des palettes dans l’usine dans laquelle il travaillait. Majoritairement équipés de deux bras formant une fourche, les chariots élévateurs actuels peuvent être conçus avec des pinces hydrauliques, des palonniers à conteneurs, des pieux horizontaux ou des pinces adaptées aux appareils électroménagers. Le chariot élévateur s’est ainsi  développé pour disposer d’un système de préhension adapté à chaque charge. C’est également la raison de la présence de tellement de chariots élévateurs différents sur le marché.

L’indispensable des usines

Le chariot élévateur est aujourd’hui la machine indispensable à toute industrie. Qu’il s’agisse d’entrepôts, d’usines, de grandes entreprises, de ports ou de transport ferroviaire, les sociétés ont du s’équiper de plusieurs chariots élévateurs afin de faire face à leur production toujours croissante. Il est vrai que ces machines offrent un gain de temps considérable pour le déplacement de lourdes charges.  Par ailleurs, les chariots élévateurs peuvent constituer un allié de taille pour faire face à des pics de production. Dans ce cas, les usines ont souvent recours à la location de chariots élévateurs pour des durées déterminées, allant de quelques jours à plusieurs mois.

Une formation obligatoire

Bien que les chariots élévateurs aient l’air facile à manipuler, une formation est indispensable pour pouvoir les conduire. En effet, transportant de lourdes charges, les chariots élévateurs peuvent causer de graves accidents s’ils ne sont pas maniés avec précaution. C’est ainsi que tous les ouvriers les manœuvrant sont détenteurs d’un permis de conduire pour chariot élévateur.

Laisser un commentaire sur cette article de presse